SULAWESI

Retrouvez la vidéo du voyage ici

Étape 1 – Welcome to the jungle

Début d’un magnifique voyage à Sulawesi, île encore bien préservée d’Indonésie.

​Première étape : Tangkoko, une réserve naturelle entre mer et jungle, où l’on trouve, parmi les nombreuses espèces présentes, les dernières populations de Macaques noirs et de Tarsier de Sulawesi.
Levés à 5h pour une sortie d’un peu plus de 6h dans la jungle, où l’on a rencontré les fameux primates, mais aussi les « couscous », des martins pêcheurs aux couleurs explosives et autres curiosités.

Étape 2 – Paradis perdu

Ah les îles Togian… le paradis qui se mérite ! Pour y aller, pas moins de 24h de trajet. Première étape : se rendre à Gorontalo, d’où part le ferry. Nous avons choisi l’option la plus économique, une voiture partagée avec 6 autres personnes. Voyage mémorable, 11h pour 400 km (bienvenue en Indonésie !) avec des fumeurs qui doivent ravir les marques de cigarettes (Never quit).
Une nuit rapide et nous voilà repartis, direction le port pour prendre le ferry de 16h (en fait 18h), qui nous déposera aux Togian au petit matin. Nos ticket Business class en poche (moins de 5€ !), nous embarquons.
Une fois arrivés, un petit bateau vient nous chercher pour nous amener sur l’île où nous séjournerons pendant six jours. A peine arrivé au resort, pas de doute, le voyage vaut le détour. Un décor paradisiaque, une plage paisible, une mer d’huile, des bungalows qui se fondent dans le paysage, parfait.
Ces 6 jours n’ont été que détente et snorkelling. Avec une mer turquoise (30°C!), des coraux et des poissons tropicaux à foison, tout était parfait. L’excursion au lac des méduses vaut largement le détour, c’est l’un des deux seuls au monde de ce type !

Rien à ajouter, les photos et vidéo parlent d’elles mêmes…

Étape 3 – Comme une odeur de soufre …

Le retour des Togian fut quelque peu tumultueux… Ferry bondé, nous avons passé la nuit à même le sol pour moi et sur un banc pour Rémi, le bonheur !
Cette fois on joue la facilité, direction l’aéroport pour 40 minutes de vol, soit une journée de gagnée ! Arrivés à Manado nous tombons par hasard sur Darma, adorable chauffeur de taxi qui nous avait beaucoup aidé à Tangkoko. Il nous dépose à Tomohon, dans un hôtel qu’il nous a conseillé. Le cadre est verdoyant, ça change beaucoup des Togian !
Épuisés par le trajet en bateau, nous avons passé la fin de la journée à faire le tour du quartier (ou plutôt plusieurs vu notre sens de l’orientation…), prendre en photos les gamins qui le réclamaient et manger divers beignets. Globalement la ville est très jolie et colorée, et est en autre connue pour ses nombreux fleuristes qui bordent les rues.

Le lendemain nous décidons de monter le mont Tumbok, volcan en activité à proximité. Après une demi-heure de vagabondage dans la jungle nous trouvons enfin le chemin (une immense coulée de lave) jusqu’au cratère.
Rien de comparable au Teide, ici la jungle est luxuriante, et l’ascension est beaucoup plus rapide ! Une fois arrivés au bord du cratère, la vue est saisissante. Nous surplombons la ville de Tomohon et nous pouvons voir l’immense nuage de vapeur de souffre s’échapper quelques centaines de mètres plus bas.
​Retour à l’hôtel pour récupérer nous sac et direction notre Airbnb du soir, une chambre de « luxe » (30€ la nuit !), perchée à travers les arbres. Quel ne fut pas mon bonheur en découvrant la salle de bain  : une baignoire avec le l’EAU CHAUDE. Après 11 jours à se laver au seau d’eau tiède, c’est un petit miracle !

Une bonne nuit de sommeil et direction Bunaken pour la suite et fin de ce voyage.

Étape 4 – Plastique, plongée et tortues

Dernière étape du voyage : Bunaken, petite île à une vingtaine de km au nord de Manado, principalement connue pour être l’un des cinq plus beaux sites de plongées au monde !

L’arrivée sur l’île nous laisse cependant une mauvaise impression : la mer est remplie de déchets. La première sortie snorkelling que nous avons fait n’arrange pas ce sentiment : beaucoup de coraux morts, les poissons moins nombreux qu’aux Togian.
Le soir, nous croisons un couple de Français avec qui nous étions à Kadidiri (Togian). Ils nous ont convaincus de faire notre baptême de plongée le lendemain. Aussitôt dit, aussitôt fait, nous nous retrouvons le lendemain à 10h dans la piscine pour apprendre les bases de la plongée.
La sortie l’après-midi était une expérience assez incroyable ! Nager avec des milliers de poissons et voir des coraux tous plus colorés les uns des autres, c’est impressionnant. Une pointe de déception tout de même de ne pas avoir vu de tortues, pourtant apparemment nombreuses ici ! Cela nous laisse un goût amer, d’autant plus que nous partons le lendemain…

Après réflexion, et déterminés à en voir, nous nous levons à 5h30 le lendemain pour une séance de snorkelling à la fraîche (nous devons être à 8h30 au port). Le courant est fort, et nous luttons pour nager jusqu’à un poteau à une bonne centaine de mètres de la plage. Quelques minutes plus tard, deux tortues vertes nagent à quelques mètres de nous, quelle chance !

Le voyage se termine donc sur une note plus que positive.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.