MAJORQUE

Jour 1 – Soleil, où es-tu ?

Nous voilà repartis à la découverte des îles espagnoles ! L’arrivée la veille s’est faite en douceur : petit tour d’Inca et repos dans la location. Il ne fait pas très beau ici, le ciel est gris et il a plut. Aurait-on choisi la mauvaise semaine ?
Pas découragés, nous prenons la route sous la pluie, dans les montagnes de la Serra de Tramuntana. L’ascension est difficile, croiser des bus touristiques n’est pas de tout repos !  Nous nous dirigeons vers le lac du Cuber, plus grosse réserve en eau de l’île.
Après avoir fait le tour du lac, nous décidons d’abréger notre randonnée et de reprendre la route direction le port Sóller, où nous ferons un bref arrêt. Nous décidons de poursuivre notre chemin en direction de Deià, un petit village haut perché surplombant la mer. Malheureusement, impossible de se garer sur place ou a proximité. Nous reprenons une fois de plus la route.
Après quelques dizaines de minutes à longer la mer, nous nous retrouvons à un carrefour. A gauche, la ville de Valldemossa. A droite, son port. Nous prenons la direction du port, très cité sur les sites touristiques. L’erreur. Au bout de quelques minutes seulement, la route devient très étroite, pentue et sinueuse. Il est impossible de croiser une autre voiture. Les têtes d’épingles sont nombreuses, nous n’en voyons pas la fin. Comment est-ce que je vais remonter ça sans caler ?! …
Arrivés au port, déception. L’endroit est beau, certes, mais il n’y a rien a y faire. Quelques photos et nous revoilà reparti dans l’autre sens. La montée s’est mieux déroulée que prévue. Nous finissons finalement la journée dans un petit restaurant au port de Sóller, au bord de l’eau. Couché de soleil sur le port, notre première journée est terminée. 

Jour 2 – De l’eau turquoise, une plage bondée

Deuxième jour placé sous le signe de la détente. Nous partons relativement tôt vers le Parc naturel de Mondragó, repéré la veille sur internet. Peu de monde sur la plage à notre arrivée, mais cela ne durera pas ! La journée s’est principalement composée de farniente, baignade et de balades au bord de la mer et des forêts de pins.
Nous décidons de passer la fin de la journée à Ses Salines, un peu plus à l’ouest. Là bas, nous marchons quelques temps au bord de l’eau à la recherche d’une plage que nous n’atteindrons finalement pas.
Dîner dans un restaurant à tapas délicieux et nous voilà de retour à Inca.

Jour 3 – The Challenge

La journée très touristique de ce séjour. Nous avons réservé une activité à base de kayak, snorkeling, saut dans la mer et grotte sous-marine. L’expérience « The Challenge » est géniale, l’eau chaude même au petit matin, les animateurs plus que déchaînés. Très beaux souvenirs.
Pour la seconde partie de la journée, nous continuons le chemin déjà entamé et nous nous arrêtons à un mirador localisé à la pointe d’Alcudia. De là nous apercevons toute la baie et la pointe de Formentor de l’autre côté. Au loin, la Sierra de Tramontana se dégage. Du parking part un sentier de randonnée qui s’étend sur toute la pointe d’Alcúdia. Nous décidons de la faire le lendemain car je n’ai pas de chaussures adaptées.
Nous reprenons la route direction la pointe de Formentor, la plus au nord de l’île. Au passage, nous nous arrêtons à Alcúdia découvrir la ville. Après l’arrêt obligatoire au mirador, nous allons jusqu’à la très fréquentée « Cala pi de la Posada ». L’eau est bonne, le décors magnifique, mais nous ne restons pas longtemps car le parking est excessivement cher.
Nous finissons la journée dans un bar à tapas au cœur d’Alcúdia.

Jour 4 – Randonnée et plage à Alcúdia

Aujourd’hui nous décidons de reprendre le chemin de randonnée abandonné la veille. Notre objectif est de faire une boucle avec un arrêt dans une petite crique d’eau turquoise.
C’est réussi ! Après être montés au « sommet » surplombant toute la baie et marchés quelques heures, nous apercevons enfin la fameuse plage. Elle est loin mais elle est là, ça nous redonne de la vivacité.
Nous y voilà, les pieds dans l’eau. La plage est accessible par bateau et à pieds pour les plus courageux. Nous y passons un long moment, alternant entre sieste et baignade. Ici, une famille de chèvres sauvages a élu domicile, se nourrissant des restes des touristes. Le retour est difficile, il fait chaud, nous n’avons rien pour nous abriter et le niveau d’eau de nos bouteilles commence à sérieusement diminuer. Nous arrivons finalement à la voiture épuisés mais satisfaits.

Jour 5 – Entre moutons et poissons

Direction Artà, une petite ville à l’est de l’île, au cœur des plaines majorquines. Après une visite de la ville et plus particulièrement du sanctuaire Sant Salvadore, nous prenons la voiture vers le parc naturel de la presqu’île du Llevant, non loin de là. Sur place, une guide nous indique les randonnées que nous pouvons faire. Nous choisissons un chemin d’environs 3h permettant de découvrir le parc.
Le lieu est typiquement méditerranéen, les oliviers se mêlent aux figuiers et aux amandiers. Un délice. Au sommet du parc, nous tombons sur un ancien camps militaire du temps de Franco. Les prisonniers y étaient amenés pour construire la route de la montagne…
Nous terminons cette belle randonnée et reprenons la voiture à la recherche d’une plage. La guide nous à indiqué une crique assez proche, la « Cala Estreta ». Elle nous a prévenu, le chemin n’est pas vraiment carrossable. Prudents, nous arrêtons la voiture avant les premiers gros trous et continuons le chemin à pieds. Ici, pas de sable fin mais de gros rochers noirs. Peu de monde est venu jusque là, et c’est tant mieux. Nous tombons quand même sur deux jeunes françaises qui nous ont généreusement prêter leurs masques de plongée pour admirer les poissons.
La journée se fini dans un petit restaurant d’Artà, avec une cours au allure bucolique et romantique.

Jour 6 – La grande Palma

Pour boucler ce voyage, nous partons en direction de Palma, la capitale, à l’Ouest de l’île. Nous avons parcouru les rues du centre ville, dormi dans le jardin de la bibliothèque et bien évidement nous sommes descendus jusqu’à la géante cathédrale.
Journée calme, une glace bien crémeuse et nous voilà repartis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.